Bonnes pratiques RH pour l’acte Il [Garder un oeil et le bon sur la marque employeur]

Malgré toutes les bonnes intentions des entreprises, il est fort probable que des collaborateurs se retrouvent sur le marché du travail. Mécaniquement le nombre de candidats par offre va augmenter : bonne nouvelle, pour les uns, perspective peu réjouissante pour les autres. 

 

Sur quoi recentrer sa #marqueemployeur ?

Il est sans doute trop tôt pour crier à la fin de la guerre des talents : dans certains secteurs comme l’IT, la pénurie demeurera. Mais ailleurs et en général, les efforts pour attirer et séduire les candidats seront sans doute moins nécessaires.

 

Scénario 1 : Une baisse des investissements dans « les marques employeurs »

L’idée de marque employeur a pourtant gagné en maturité en 2019. Les réflexions avaient peu à peu quitté la sphère étroite de la communication de recrutement pour s’élargir vers l’examen critique des process : Comment améliorer l’expérience candidat, optimiser le parcours, rédiger des annonces attractives ?
Le diable est dans les détails : des annonces scintillantes ne valent rien si les candidats doivent attendre des semaines avant d’avoir une réponse ou s’ils sont brinqueballés d’entretiens en entretiens. La promesse d’une culture humaniste ne vaut pas grand-chose quand l’interlocuteur principal est un chatbot.

 

Scénario 2 : Un investissement stable mais de nouvelles pratiques

Cette période inédite, conduira entreprises et candidats à identifier de nouvelles priorités.Encore plus qu’auparavant, les entreprises devront être fidèles à leurs promesses de départ. 

Les certitudes que nous avions tous, sont en train de vaciller… Oui, ce que nous pensions réservé à un film de science-fiction est en train de nous arriver un virus aux contours inconnus limite nos libertés, entrave le fonctionnement habituel de tous, met à mal l’activité économique d’une majorité d’entreprise et réduit au silence cinémas, salles de concert et festival.

Les candidats d’hier avaient une tolérance relative entre promesses et réalité dans la prise de fonction. Les candidats de demain seront intransigeants sur le mensonge ou la dissimulation.

Pourquoi ? Ils ne seront plus naïfs !

 

Quel est l’enjeu pour les entreprises demain ? Faire du repérage des écarts entre promesses et actes une habitude. 

Vous avez envie d’approfondir le sujet ? 

Venez participer à nos différents webinar. 

Pour le programme et les infos c’est ici

Plus d'articles

Idées

INFO COGNITO 25 Mai [Help ]

Vous arrive-t-il de demander de l’aide à vos collègues ? Oui, évidement. Et, dans de tels moments, vous vous êtes demandé qui solliciter. Choisir à qui

Idées

INFO COGNITO 19 Mai [Learning by falling? ]

On dit souvent qu’on apprend de ses erreurs. On dit aussi qu’on apprend en suivant des maîtres, c’est-à-dire en observant les comportements de personnes excellentes.

A propos de Saven

Chez Saven, nous rêvons que chacun soit recruté là où ils peut vraiment réussir. Pour cela, nous conduisons des recherches fondamentales et appliquées, nous explorons, découvrons et innovons. Nous challengons en permanence l’existant. Nous adorons aller là où les autres ne vont pas.

Bref, nous sommes des Assessment Game Changers.