Bonnes pratiques RH pour l’acte Il [Faim de télétravail ou fin de télétravail ]

Le confinement a conduit une écrasante majorité de salariés au télétravail, la plupart découvre pour la première fois cette organisation.

Au niveau technologique, le bilan est plutôt positif, les réseaux ont tenu bon et, malgré des connexions massives la disparition annoncée d’internet n’a pas eu lieu. Le bilan psychologique sera sans doute moins favorable. Le distinguo vie pro vs vie perso a volé en éclat depuis le 17 Mars dernier. Cela a fait naître une certaine angoisse chez certains mais aussi un fort engouement pour d’autres.

 

 

Qu’en sera-t-il demain ? Va-t-on assister à une faim de télétravail ou la fin du télétravail ?

 

 

Jusqu’en 2020, le télétravail complet ne concernait que moins de 2 % des salariés. Mais depuis le confinement imposé par la crise sanitaire de mars 2020, le télétravail « full remote » concerne près de 25 % des salariés en France.

La dernière étude de la Chaire Compétences Employabilité et Décision RH de l’EM Normandie nous donne quelques éclairages historiques dont il est bon de se rappeler.

 

« Apparu dans les années 70, le télétravail est autant le fruit des possibilités technologiques que d’une volonté stratégique. Jack Nills, un ingénieur de la NASA, propose de « rapprocher le travail des travailleurs plutôt que de rapprocher les travailleurs du travail » et convainc les entreprises d’agir en ce sens. Elles y voient deux intérêts. Le premier est de résorber les écarts entre les zones géographiques où se trouvent les populations qualifiées et celles où se trouvent les emplois. … D’autres entreprises, conscientes que l’emploi des femmes est en croissance durable, cherchent à aider leurs collaboratrices à harmoniser leurs différentes sphères de vie.

Il existe donc, dès les origines du télétravail, une segmentation : un télétravail des élites, qui reflète son pouvoir de négociation avec son employeur ; et aussi un télétravail des plus humbles, qui relève moins de leur pouvoir de négociation individuel que des dispositifs collectifs à leur disposition.”

 

Notons qu’en 2019, 1,56 % seulement des salariés étaient en télétravail complet ». L’ère des organisations « sans frontières », prédite par Jack Welsch au début des années 1990, n’est pas encore arrivée. Et c’est heureux, car elle soulèverait des problèmes de management auxquels nous ne sommes pas préparés : quelle culture, quel contrat psychologique pour des salariés éparpillés ? 

 

Et vous qu’en pensez-vous ? Vous avez envie d’approfondir le sujet ? Venez participer à nos différents webinar.

Pour le programme et les infos c’est ici.

Plus d'articles

Idées

INFO COGNITO 25 Mai [Help ]

Vous arrive-t-il de demander de l’aide à vos collègues ? Oui, évidement. Et, dans de tels moments, vous vous êtes demandé qui solliciter. Choisir à qui

Idées

INFO COGNITO 19 Mai [Learning by falling? ]

On dit souvent qu’on apprend de ses erreurs. On dit aussi qu’on apprend en suivant des maîtres, c’est-à-dire en observant les comportements de personnes excellentes.

A propos de Saven

Chez Saven, nous rêvons que chacun soit recruté là où ils peut vraiment réussir. Pour cela, nous conduisons des recherches fondamentales et appliquées, nous explorons, découvrons et innovons. Nous challengons en permanence l’existant. Nous adorons aller là où les autres ne vont pas.

Bref, nous sommes des Assessment Game Changers.